AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 05/08 - 21h - Escarmouche avec le Clan Noirsang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Claressa Brûle-flanc
Édile de Comté-du-Lac
Édile de Comté-du-Lac



MessageSujet: 05/08 - 21h - Escarmouche avec le Clan Noirsang.   02.08.12 21:29

Aigles du Roi !

L'un des nos éclaireurs a repéré il y a peu un artefact troll, perdu dans les ruines proches de Grom'Gol. Cet objet magique, qui n'est pas transportable par une personne isolée, semble détenir des pouvoirs mystiques capables de faire basculer le cours des combats en Strangleronce.

Il vous incombera le soir du cinq aout de vous rendre dans les ruines en question pour défendre la relique des assauts de la Horde - qui a elle aussi des vues sur l'artefact - et, en cas de victoire, de mettre vos efforts en commun pour ramener ce lourd objet jusqu'au fort Livingston.

Pour le Roi, pour Hurlevent !




Dernière édition par Harnold Brûle-Flanc le 06.08.12 19:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiglesduroi.guildealliance.com
avatar
Claressa Brûle-flanc
Édile de Comté-du-Lac
Édile de Comté-du-Lac



MessageSujet: Re: 05/08 - 21h - Escarmouche avec le Clan Noirsang.   05.08.12 23:18

— "Résistez ! Tenez le front !"

Supervisés par le Connétable, les fantassins se pressaient à l'entrée des ruines. La Horde ne passera pas, c'était là le mot d'ordre de tous les soldats qui arboraient le lion d'or sur leur poitrine.

Dans le fracas des cris, des chocs des armes et des boucliers, les Aigles du Roi offraient une résistance admirable face au Clan Noirsang ; Harnold en était fier, et seul une flèche vicieusement fichée dans le carpançon de son cheval l'empêcha de crier un énième vivat à Hurlevent.

Le vieux guerrier tomba à terre, essayant de dégager son pied qui était encore prisonnier de la monture sans vie, accroché à l'étrier. Aidé par deux écuyers qui se précipitèrent à la rescousse, le Connétable se releva brusquement et dégagea les laquais d'un geste de la main, dégainant sa lourde épée bâtarde.

Il eut un mouvement de tête belliqueux et un regard noir qui en dirent long sur ses pensées. Le premier orc qui osera s'approcher recevra un tel estoc qu'il tombera mort sans résistance aucune. Pour Lothar !

~

Un seul nom pouvait alors définir le tohu bohu général : l'anarchie. Les lignes du 72e régiment venaient d'être brisées par une troisième offensive de la Horde, des éclaireurs ennemis contournèrent les positions alliées pour prendre les Aigles du Roi à revers, en tenaille. Selon toute vraisemblance, les peaux vertes escomptaient faire des ruines un gigantesque piège qui se refermerait en temps utile sur les combattants humains. Diable, il n'en sera pas ainsi !

Au milieu des panaches de fumée grises et noires que libéraient les armes à feu et l'artillerie ; alors même que les soldats des deux camps luttaient de toutes parts, éparses sur le champ de bataille, le Connétable leva son épée et commença à hurler d'une voix de stentor.
Les poumons emplis d'air jusqu'à exploser, il tâcha de se faire entendre entre deux passes d'arme et quelques coups, donnés au hasard autour de lui.

— "En cercle autour de l'artefact ! FORMEZ UN PÉRIMÈTRE DE SÉCURITÉ !!"

~

La troupe de Hurlevent était dos au mur, dans tous les sens du terme. Les fantassins se trouvaient à présent replié autour de l'objectif de la mission : l'objet troll tant convoité et qu'ils désiraient conserver, quoi qu'il en coûte. Les combats durèrent de longues minutes et s'étendirent en de vaines joutes, jusqu'à l'épuisement quasi-total des deux factions.

Harnold vit enfin le Clan Noirsang reculer pour se reformer plus loin en une phalange immonde. Ce ne sont que des raclures de fosses, des scélérats. Ils baissent leurs armes, ils veulent parlementer : que nenni !

— "Ventrebleu ! Pas d'entente avec l'ennemi, plus de lâche collaboration ! À LA CHAAAARGE !"

Ce fut une mouvance extraordinaire. Tous chargèrent aux cris de "vive le roi !" et "on va leur percer le flanc !". Le fracas fut d'une violence sans pareille. Les armes allèrent même jusqu'à se briser sous les impacts répétés des attaques adverses. Le cours de l'affrontement s'inversa. La poussée irrésistible des pavois, l'acharnement sans borne des hommes de l'Alliance et aussi les soins bienveillants de la Lumière sacrée firent reculer les orcs par delà les fortifications.

~

Une grande victoire pour les Aigles du Roi, indubitablement. Harnold hocha la tête pour lui même, regardant les cadavres qui gisaient autour de lui.




Dernière édition par Harnold Brûle-Flanc le 11.08.12 20:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiglesduroi.guildealliance.com
avatar
Kriss




MessageSujet: Re: 05/08 - 21h - Escarmouche avec le Clan Noirsang.   06.08.12 1:06

La nuit était déjà tombée sur la dense forêt de Strangleronce, alors que les Aigles du roi avaient pris position dans ces ruines trolles abandonnées. L'artefact se tenait au centre de ces murs, en attente de son transport.

Dælena était plaquée contre l'arche qui constituait l'entrée principale du site. La ligne de fantassins compacte formait le mur d'acier et de thorium sur lequel la Horde viendrait se briser d'ici peu. Les archers et fusiliers avaient pris place sur des décombres, un peu en hauteur, et tous avaient déjà leurs armes au clair.

Un rapide coup d’œil à sa coéquipière de la soirée, Constance, qui préparait déjà du poison sur ses lames. L'elfe fit de même.

Son cœur battait fort dans sa poitrine compressée dans sa tunique de cuir aux couleurs de son régiment. Sa respiration, lente et contrôlée, suave et discrète, faisait bouger à son rythme une de ses mèches tombantes.

Les fantassins scandaient cris de guerre et provocations à l'égard des orcs dont la présence se faisait attendre. L'atmosphère était aussi pesante que l'humidité chaude de la jungle. Bien qu'arrivée depuis peu, la haute-elfe avait pu comprendre que ce bataillon avait été beaucoup secoué récemment. Les hommes voulaient visiblement régler leurs comptes, et arracher la victoire à un ennemi qui se terrait depuis trop longtemps.

"L'acier pleuvra sur le corps comme la pluie sur leur cœur". Ces quelques paroles thalassiennes remontèrent à bloc le moral de la traqueuse, alors que la pression augmentait de paire avec la position des astres dans le ciel.
Elle grimpa avec aise un mur à moitié éboulé, pour trouver un poste de guet acceptable. Cachée dans les Ombres, elle attendait.

Après une interminable attente, le tambours et le lourd pas des orcs se fit entendre, comme le craquement du tonnerre fracassant le silence nocturne.
Les armures scintillèrent alors que la charge était déjà lancée chez l'adversaire. Les deux camps étaient là, et du haut de son observatoire, elle vit la horde d'orcs arriver face à la ligne d'infanterie. Il y eu comme un instant de silence, alors que les cris finissaient de résonner entre les ronces et les lianes de la jungle...
...puis ce fut l'éclair déchirant l'obscurité, lorsque les deux lignes entrèrent en contact, dans un impact effroyable. On pouvait sentir les semelles de plaque des fantassins s'enfoncer solidement dans le sol, repoussant l'assaut de leurs boucliers, de toutes leurs forces.

"TENEZ LE FRONT ! ILS NE PASSERONT PAS !"

Les ordres beuglés par le connétable couvraient la clameur rauque et rocailleuse de la foule d'orc massée aux portes des ruines.

Après une poignée de secondes, Dælena put indentifier les cibles à abattre. Archers et soigneurs restaient en arrière, se pensant à l'abris.

Erreur.

Elle sauta dans le vide, distordant les Ombres subtiles. Le dos de sa cible lui apparut, éthéré d'abord, puis bien réel. Un dos bien large, l'elfe se voyait bien y enfoncer un tas de trucs pointus, juste pour voir.

Hélas, la solide cuirasse que portait l'orc dévia la lame. Il se retourna aussi sec, dans un grognement impressionnant. Sa carrure était bien trois fois supérieure à celle de la maigre Dælena, et il faisait bien deux têtes de plus qu'elle. Le féroce corps à corp s'engagea. Les deux haches de la peau-verte fendaient l'air alors que la quel'dorei faisait de son mieux pour esquiver chaque attaque, et ainsi ne pas finir en charpie. Elle pu asséner quelques coups bien placés, tout en minimisant les dommages reçus. L'épais cuir protégeait a peau si délicate, comparée à la brute qui lui faisait face. Elle vit, du coin de l'oeil, Constance, occupée elle aussi essayer de débiter un ennemi à grands coups de dague. En face d'elle, la masse compacte d'orcs et de fantassins faisait un raffut du diable, alors que les projectiles fusaient des deux côtés.

Après de longues minutes d'échanges infructueux, la situation s'inversa. Une lancière trolle vint s'inviter à la fête, et très vite les deux éclaireuses de l'arrière furent surpassées par le nombre d'orcs. Leur premier repli s'effectua, alors que l'ennemi aussi abandonnait la mêlée pour reculer et récupérer.

Arrivée en sûreté derrière la ligne des fantassins, une douce chaleur sucrée comme du miel envahit l'esprit de l'elfe. La prêtresse, accompagnant les tireurs, faisait de son mieux pour soigner les troupes et maintenir leur moral.
La pause fut de courte durée.

Une pluie de projectiles se mit à fuser des deux camps, se faisant à présent face. L'échange fut long, les flèches orques ricochant sur la phalange humaine compacte.

Les orcs chargèrent à nouveau.

La danse fut la même, aucun camp n'arrivait à surpasser l'autre au contact, le moral s'émoussait, tout comme les lames sur les cuirasses. Les deux roublardes tentaient au mieux de mettre à terre les cibles les plus importantes, mais à chaque fois un ou deux renforts leur empêchaient de mener à bien leur mission.

Un nouveau repli.
Un court espionnage, puis un retour sur le camp...

...après une nouvelle attente, nouveau mouvement orc. Cette fois, ils décidèrent de contourner par le flanc gauche, et de passer par le rivage de la rivière qui couvrait les arrières des Aigles.

La rixe qui suivit fut un chaos sans nom. Cherchant ses cibles du regard, Dælena ne vit qu'une masse indistinctes d'orcs et d'hommes mélangés. Le trio de tireurs canardait au hasard, un tauren balayait les rangs de son énorme hache, des archers orcs se planquaient dans les arbres et sur les murs...
Après des échanges douloureux, la traqueuse réussit à battre deux des archers ennemis, avant de se précipiter dans la mêlée.

La fatigue. Les cris. Le brouahaha immense résonnant dans la jungle...

Elle se retrouva de nombreuses fois aux prises avec le tauren et le champion des orcs. Les soldats commençaient lentement à tomber... puis, sans que la haute-elfe ne trouve d'explication, les orcs se rassemblèrent à l'entrée des ruines. Le combat cessait.
En se rapprochant, elle vit que le connétable échangeait avec le chef orc, par signes.
La minute semblait durer un éternité, dans un silence pesant... puis à nouveau, tout repartit dans une charge ultime. Cette fois, les gros calibres de la Horde furent isolés et mis à terre. L'elfe put signer sa troisième victime en abattant un fuyard de dos, a l'aide d'une lame de lancer. Même le chef orc finit encerclé et vaincu, après s'être battu seul contre deux fantassins et deux éclaireuses, jetant dans ses passes d'armes la rage du désespoir. La débandade sonnait chez les peaux-vertes, après dix minutes d'un combat acharné.

Éreintée, souffrant de plusieurs mauvais coups de poings encaissés à cause d'adversaires désarmés, l'elfe exultait tout de même la fierté d'avoir remporté cette victoire aux côtés d'humains.

C'est ainsi qu'elle signait sa première grosse victoire chez le Aigles du roi.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 05/08 - 21h - Escarmouche avec le Clan Noirsang.   

Revenir en haut Aller en bas
 

05/08 - 21h - Escarmouche avec le Clan Noirsang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Revanche des Aigles :: Le Manoir Brûle-flanc :: Actualités & Rumeurs-