AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Samuel Drent - Réfugié et Paladin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Samuel Drent




MessageSujet: Samuel Drent - Réfugié et Paladin.   27.08.12 16:33

La Marche-de-l'Ouest, Grand Hamlet, et même Hurlevent ont été mis à sac par les assauts de la Horde durant la Première Guerre.
A l'approche de la Seconde Guerre, de nombreux rescapés des carnages du Sud se sont réfugiés en Lordaeron. Les dirigeants des Royaumes Humains s'accordent sur la démarche à suivre pour contrer l'avancée orc en Azeroth.
Les plus braves se préparèrent alors à prendre les armes, d'autres mirent leur famille loin des premiers affrontements.


Samuel quant à lui rallia Stratholme. On racontait qu'on y formait les Prêtre au combat, et que les hommes, les Paladins, qui ressortaient de cette formation devenait de grandioses serviteurs de la Lumière. Plein de ferveur, il rejoignit les rangs de la Main d'Argent peu après le début de la Seconde Guerre, alors que les combats étaient encore loin des actuelles Maleterres.
Déjà plus qu'initié aux préceptes de la Lumière, la formation de Samuel se limita à la maîtrise martiale. Il voyait là une occasion de réaliser ses rêves de gloires et de champs de batailles d'antan, tout en servant au mieux la Sainte Lumière.

Khaz Modan, Dun Morogh et les Paluns tombèrent sous des assauts répétés. Les orcs s'attaquèrent alors à Hillsbrad depuis la mer, les villages furent dévastés, un à un, avec plus ou moins de résistance.
La Horde se dirigea ensuite vers les Terres d'Arathi depuis l'Ouest, évitant ainsi le piège que représentait le Vianduc de Thandol. Les Stromgardiens, soutenus par les troupes de Proudmoore, opposèrent une farouche résistance. L'attaque visant à briser la tête de pont de la Horde à Dun Modr qui échoua, couplée à la prise de Tol Barad par la Horde, scella le sort de Stromgarde, qui ne tarda pas à tomber, après une défense acharnée.

Suite à cela le front de la Horde fit un bond en avant, atteignant maintenant le Sud des actuelles Malterres de l'Ouest et le lac Darrowmere. La Main de Tyr cèda aux assauts orcs, alors que ceux-ci se dirigèrent vers Straholme.



La panique règnait dans la cité. Selon les bruits qui couraient, la Main de Tyr était tombée et ce serait au tour de Stratholme de subir les attaques de la Horde.
Les quelques avant-postes de la ville furent balayés, les rapports faisant état d'une force dévastatrice.
Les défenses furent organisées, les officiers se firent optimistes, tentant de redonner espoirs aux hommes.
Samuel Drent, alors réfugiés et initié de la Main d'Argent prit par aux combats.

Il ne fit qu'observer les premiers affrontements. Dévastateurs. Des tas de cadavres s'accumulaient, et le siège orc allait bientôt se refermer. Ce serait bientôt à lui et à ses compagnons d'armes de charger pour tenter de briser la ligne orc, et il le savait. Empoignant son épée à s'en briser les phalanges, il se remémora quelques-uns des enseignement de son mentor, depuis peu décédé. De discrets regards sur les côtés lui confirmèrent que tous semblaient dans le même état que lui. Certains des plus jeunes semblaient au bord des larmes, d'autres murmuraient de longues prières, encore et encore.
Un son lourd, brut retentit, et le fit sortir de sa torpeur. Alors qu'il s'apprêtait à charger, les hommes autour de lui reculaient pour se retrancher. On ne sonnait pas la charge, mais la retraite.

Stratholme allait tomber.

Les troupes ressorties vivantes des terribles combats de Stratholme firent marche vers l'Ouest et Capital City. La défaite avait été cinglante. Samuel était partageait entre un sentiment de frustration, pour avoir laisser Stratholme tomber, sans même combattre, et de soulagement, pour s'en être sorti vivant.

La Horde s'en prit ensuite aux elfes. Ceux-ci opposèrent une résistance plus qu'honorable, profitant de l'avantage du terrain pour porter des attaques rapides et dévastatrices. Mais la puissance des orcs, des ogres et des trolls combinées eut raison des elfes. La forêt fut mise à feu et à sang.

Dans le même temps, l'Alliance tentait une nouvelle offensive visant à établir un contact avec leur alliés Elfes.


Les troupes étaient remobilisées, l'Alliance entreprenait de prendre la Horde à revers, non loin de Quel'Thalas. Leur premier objectif étant Stratholme.
Les troupes de l'Alliance avancèrent sans rencontrer une grande résistance, avant d'arriver dans la région de Stratholme. Alors, les combat s'intensifièrent.
Hargneux et revanchard, Samuel, également remobilisé, prit à nouveau les armes dans cette première tentative de reconquête.

Ils leur fallut marchait sur les traces des ravages de la Horde. Des tas de corps mutilés, des bâtiments en ruines. Et cette odeur qui vous prenait au nez et ne vous quittait plus pendant des jours. Cette odeur putride, celle des corps à moitié décomposés.
La troupe s'arrêta, non loin de Stratholme, attendant les rapports des éclaireurs. Sans que les hommes n'en connaissent le contenu, les forces de l'Alliance furent positionner à différents endroits, proches de la cité. Les officiers hurlèrent leurs ordres, et les hommes se mirent en marche, puis une fois les murs en vue et les sentinelles alertées ils accélérèrent.
La charge était lancée.

Le choc fût terrible. Les armes et les armures qui s'entrechoquaient, les lambeaux de chair, les gerbes de sang, les cris de rages et de douleur.
En troisième ligne, Samuel chargea un orc déjà aux prises avec un humain. Prit par le nombre celui-ci tomba sous les coups conjugués de l'Hurleventois et du Lordaeronnais. Un coup de hache dans le bouclier fit chuter Samuel, qui parvint tout de même à parer le coup qui s'en suivit, puis à asséner un coup d'épée dans le tibias de l'orc, qui tomba à son tour. Plus vif, Samuel se releva, et acheva l'orc au sol.
Le champs de bataille s'illuminait sous les attaques des Paladins et autres initiés. Samuel suivit l'exemple et employa les pouvoir de la Sainte Lumière pour combattre les immondices à peau-verte et soigner ses frères d'arme.

L'affrontement tourna finalement à l'avantage de l'Alliance, qui pénétra dans la cité, et repris Stratholme.
La troupe poursuivit ensuite son avancée, jusqu'à ce que les orcs soient pris en cisaille, entre les forces Humaines et les forces Elfes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Samuel Drent - Réfugié et Paladin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Revanche des Aigles :: Bibliothèque de l'hôtel de ville :: Textes & Récits-