AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 [A faire vivre] Tranches de vies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage

Holsein Black




MessageSujet: [A faire vivre] Tranches de vies   25.06.11 0:35

Deux recrues discutent au coin du feu :

- Je sais pas qui c'est qui a laissé traîner tout son barda entre caleçons en lin et petites culottes en soie on a le choix !

- Boooh ! Si tu pouvais arrêter de te plaindre cinq petites minutes ...

- Mais avoue que ça fait pas très sérieux, rooh et puis t'as vu les ... Enfin je sais pas si on peut appeler ça des sanitaires, c'est bouché de chez bouché !

- Hoo tiens, t'as vu le nouveau la Blake, il se dit tireur d'élite mais a l'entrainement il touche même pas une fois la cible ...

- Pouh ! Même pas étonné et le capitaine une vrai gonzesse il cause tout le temps et il a des expressions, j'te raconte pas, "Morbleu" ou encore "bouter de l'orc" ! J'te jure !

- Et Colm.. Colmotruc, la, aussi froid qu'une tombe !

- Le Connetable, rohhlala ! Il a le culot de s'absenter a un entrainement, haaa bin bonjour l'exemple !

Et les deux recrues continuèrent jusqu’a fort tard à parler de leurs découvertes et a râler de l'état du camp ...

[HRP : A prendre au second degrés surtout ! Hein ! Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sarastan Gaval




MessageSujet: Permission à Hurlevent...   13.07.11 19:31

Cela fait maintenant trois jours que le Chevalier-Capitaine Feldon McCree et la nouvelle recrue Styke Lutalvar ne se sont pas présentés au Guet de l'Estran, en permission à Hurlevent tous les deux. Ils n'en font néanmoins pas rien, les citoyens de Hurlevent peuvent voir déambuler dans la capitale humaine de braves soldats en uniforme, cape dans le dos et armes à la ceinture. Certains les ont enviés, d'autres ont peu apprécié leur présence, il n'empêche qu'une propagande a été faite et que plusieurs Azerothiens se demandent s'ils ne devraient pas s'engager pour le bien de la Patrie.

" - Allons, Lutalvar, c'est notre dernière journée de permission !
- En effet, mon Capitaine.
- Bien, profitons pour recruter une dernière fois, cela ne vous dit pas ?
- Je vous suis ! "



Ce séjour en capitale ne les a pas vraiment fait jubiler, ils n'ont croisé finalement que truants et autres mafieux de Hurlevent, même en pleine place Faol. En effet ils sont tombés face à plusieurs brigands Worgens, des bandits des rues...

" - Morbleu, mais que font-ils à cet homme ?
- Si seulement je le savais, Capitaine.
- Rah ! Approchons-nous voir.



En âme généreuse, les deux chevaliers du Roy ont secouru le pauvre citoyen qui se faisait agresser, enfin, pauvre citoyen, c'est ce qu'ils croyaient. Une fois celui-ci levée, ils se rendirent compte que c'était un Vryckul, un Vryckul en pleine ville ! ...

" - Par le Saint Prépusce d'Alonsus Faol, cette ville est encore pire que la dernière fois que j'y ai mis les pieds.
- Vous y venez souvent, Lutalvar ?
- Non, et je ne pense pas venir plus souvent après cette scène. "



Les deux camarades prient finalement un griffon en route vers le Guet de l'Estran. Les trois jours qu'ils venaient de passer étaient plus épuisants que le mois au Marais des Chagrins à combattre la Horde.


Dernière édition par Mhéa Sarandi le 14.07.11 2:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joraan Front-d'Or




MessageSujet: Une chute à griffon...   13.07.11 19:32

Feldon rentrait juste de la permission de trois jours décrite plus haut. Volant au dessus du marais des chagrins, il s'accrochait fermement aux brides de son griffon en veillant à ce qu'aucun des engins de siège de Pierrêche ne l'ait pris en ligne de mir.

L'odeur ignoble des marécages contrastait bien avec le climat des carmines ; zone qu'il venait de traverser non sans un pincement au coeur. Le vieux paladin était nostalgique et sa tristesse n'était qu’amplifiée par les souvenirs de son enfance au Comté-du-Lac.

Cependant, il fut vite tiré de ses rêveries par un boulet de catapulte qui frôla sa monture volante. Dans les rangs orcs, le branle-bas de combat se propageait et bientôt, le Chevalier-Capitaine se retrouva sous les tirs de nombreuses machines Hordeuses.

Virevoltant à la hâte au dessus du Bourbier sanglant, il se posa, ou plutôt s'écrasa sur les remparts du Guet de l'Estran. Les factionnaires accoururent à son secours et Feldon se dégagea de son griffon l'air rageur. La pauvre bête était en sang et le paladin visiblement animé d'une grande colère.

Le saccage de Pierrêche ne devait plus tarder.


Dernière édition par Feldon McCree le 17.06.12 2:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiglesduroi.guildealliance.com
avatar
Sarastan Gaval




MessageSujet: Départ pour Hurlevent...   16.07.11 2:17

Alors que les soldats des Aigles du Roi revenaient de leur expédition dans les marais des chagrins à aller chercher plusieurs caisses de fournitures Orcs sur une plage non-loin du Guet de l'Estran, le Chevalier Mhéa Sarandi les accueillit à leur arrivée, un sourire aux coins des lèvres comme à son habitude et le visage rempli de gaieté. Et alors que le Soldat Thirath s'éloigna comme à son habitude sur les remparts et que le soldat Lutalvar parti écrire le rapport de l'oppération, le Connétable Varn, le Chevalier-Capitaine McCree et Chevalier Sarandi se réunnirent autour du feu de camp, entourés par les dizaines de tentes de nos chers soldats.

La discussion eût plusieurs sujets comme la nouvelle armure que venait de recevoir de la part de Hurlevent le Connétable, que le Capitaine et le Chevalier présent n'ont cessé de complimenter. Finalement, les paroles se turent et le Chevalier Sarandi fit ses adieux à ses deux supérieurs, non sans un pincement au cœur, puis s'en alla chevaucher un griffon pour partir en direction de Hurlevent, où elle passera les prochains mois dans son donjon, à l'ambassade des Aigles du Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mederil




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   29.07.11 2:04

Ramirez et Alto, deux gardes de l'Estran en poste à la grande porte du camp discutent de chose et d'autres ... Après s'être extirpé une vilaine crotte de nez, Ramirez questionne sont collègue.
- " T'sais ... J'crois qu'l'Amiral ... L'est ... T'sais ... " il sourit lentement, dévoilant une dentition jaunâtre et quelques caries.
- " Heeu .. Non Ramirez, je "t'sais" pas. " rétorqua l'autre d'un air un peu agacé.
- " Baahh ... t'saaiis ... " Il ne semblait pas être à sa première pinte de la soirée.
Alto roula des yeux et le questionna d'un air lassé :
- " Ouuuiii ... ? "
- " Bah. Hier, j'ai vu l'chevalier cap'tain McCree r'joindre les quartiers de l'Amiral ... Et il y est resté tooouuuuu....TEUH ... la soirée. " Il acquiesça d'un air entendu et adressa un clin d’œil à son compère.
- " Et ... Et alors ? " Il haussa les sourcils.
- " BAH ! VOYONS " il agitait son épée dans tous les sens, tout à fait outré par tant d'ignorance.
- " Bah voyons quoi ?! " s'énerva finalement Alto.
- " Bah ...Tu comprends rien .... Ils sont ... t'sais ... " il colla ses deux index ensemble et sourit d'un air vicelard, passant sa langue sur ses lèvres crasseuses.
- " Oh mais ! Pas du tout ! Voyons ! Ce sont deux officiers supérieurs, ils parlent stratégie militaire, ce genre de de truc ... " assura t-il, presque choqué.
- " Mais ... Rhaaa ... T'comprends rien. A TON AVIS HEIN ?! A ton avis ... poouuurquoi ? Hein ? Pouuuurquoi l'ch'valier cap'tain y met trois heures pour mettre son équip'ment heiin ? A chaque patrouille, il est tout peigné, le bouc brossé, de l'huile dans les cheveux, ... " insinua t'il , d'un air mielleux, imitant une gestuelle féminine.
- " Tu dis n'importe quoi " dit il sèchement. " Le Chevalier Capitaine McCree est un homme respectable et respecté, connu pour ses hauts faits. "
- " Ah ouais ? Moi j'te dis qu'le type, l'est louche ... Moi j'l'ai vu dire que l'Amiral était un "bel Hôôômme ... " t'entend ça ? Un bêêl Hôôômme ... " Il ricanait en imitant une jeune fille en fleur.
- " Il a dit ça ? " demanda t'il avec réserve.
- " Pour sûr qu'il l'a dit. Moi j'te l'assure, j'ai l'oeil moué pour reconnaitre ces drôles d'oiseaux moué ... "
- " Je n'aurais jamais pensé .... Mais maintenant que tu le dis, ils passent tout leur temps ensemble... "
- " J'te l'dis moué. j'te l'dis oué. "

La soirée se termina dans quelques fonds de pinots et des grands éclats de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Colmoda Thirath




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   20.08.11 13:45

Cela faisait plusieurs jours que le soldat Thirath n'était pas revenu au Guet de L'estran.

Quatre factionnaires, pour s'occuper, discutaient de ses absences autour d'une bouteille de rhum.

-"Ouais, bha moi, hier soir j'ai vu l'soldat Thirath en compagnie du chevalier Sarandi." Dit le premier factionnaire.

-"Où qu'c'était?" Demanda le deuxième, tout en buvant à la bouteille.

-"À Hurlevent, mais après ils ont prit des chevaux." Répondit-il.

-"Héhé, y'a de l'amour dans l'air... j'pense que c'est pas un hasard ses absences et ses soirées avec elle." Déclara un factionnaire de forte corpulence.

-"Mais non, c'est pas son genre au chevalier, lui c'est un chieur, il fait toujours une gueule de deux pieds de long, elle... c'est autre chose." Répondit sèchement le plus jeune du groupe.

-"Mmmh... tu serais pas jaloux, toi? r'gadez les gars, il est tout rouge ! Héhéhéhé ! " S’esclaffa le gros bonhomme.

-"T'es vraiment trop con... " Répondit le jeune homme avec dépit.

Ainsi la discussion continua, dans les rires gras et les premiers signes d'ivresse.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raïus




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   26.06.12 14:10

Ceux qui auraient fréquenté le Cochon Siffleur hier soir, ont surement aperçu le fantassin Raïus dans un des plus grands duel qu'il existe:"Concours du plus gros buveur d'alcool". Dont il est sortit grand vainqueur face à un sergent de la compagnie Courtetaille. Si belle victoire qu'il a passé sa nuit affalé contre un mur dans un coma profond.

Ce matin, par ailleurs, le fantassin Raïus est arrivé, au Donjon, avec une des plus exemplaires gueule de bois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Claressa Brûle-flanc
Édile de Comté-du-Lac
Édile de Comté-du-Lac



MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   27.06.12 5:41

Enfin, le départ en campagne.

Le connétable était satisfait de voir un peu d'action, ce n'était pas trop tôt. Jonché sur son cheval et au côté de ses lieutenants, Ghaeris regardait passer les Aigles du Roi le long des routes d'Elwynn. La troupe marchait vivement vers la Marche de l'Ouest, soulevant derrière elle un fin nuage de poussière.

— "Qu'en pensez-vous, mon bon Mayhem ?"
— "Ventre-saint-gris, je pense que les défias n'ont qu'à bien se tenir !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiglesduroi.guildealliance.com

Terger Osmond




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   27.06.12 19:01

Le jeune Terger Osmond venait tout juste de prendre ses quartiers, que déja il assistait avec une pointe de nervosité au branle bas de combat qui precedait la mise en route de la machine de guerre régimentaire.

Entre prière et rangement, il se prépara mentalement a marcher vers la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raïus




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   28.06.12 1:55

Après avoir fini son tour de garde et passé quelques instants autour du feu avec quelques convives, Raïus alla se coucher. Il sortit de la grange ses bras remplient de pailles pour se faire un cousin afin de dormir dehors comme le Chevalier-Capitaine lui en avait donné l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Clairmond Arloin




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   29.06.12 0:28

De nature méfiante, Richard surveillerait de très près le Fantassin Kulem. Ce dernier l'aurait apparemment menacé d'une salade de phalanges en prévention d'un rapport que le Paladin à fait au Chevalier-Capitaine en fin d'après-midi, quant aux abus de boisson dont le bûcheron faisait l'objet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Claressa Brûle-flanc
Édile de Comté-du-Lac
Édile de Comté-du-Lac



MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   04.07.12 0:07

Un nouveau soldat avait fait son apparition dans la troupe des Aigles du Roi : Harnold Brûle-Flanc.

    Voilà un franc patriote au port altier et à la démarche triomphante ; un soldat de métier large d'épaule, bombant le torse. Il est doté d'une musculature des plus imposantes et des mieux entretenues, toutefois il est d'une taille modeste - pour ne pas dire petite.

    Le personnage porte des cheveux cuivrés, parsemés de quelques mèches blanches. Son visage, barré de nombreuses rides et cicatrices, semble usé par le temps et rongé par le sel marin de la Marche de l'Ouest.

    Ce brave gaillard s'exprime la plupart du temps avec un ton sonore et en faisant de grands gestes pleins d'emphase. Aussi il n'est pas rare de le voir s'exclamer en hurlant quelques jurons qui sentent bon le verbe d'antan.

    On ne peut cependant pas dire qu'il s'agit d'un homme du rang. Le bougre en question est un vieux grognard et de nombreuses médailles sont boutées sur son tabard.


D'un air assuré, il saluait qui se présentait à lui, expliquant qu'il était un bon ami du Connétable et qu'il venait ici pour le soutenir. Aussi on le voyait souvent partir pour discuter avec le fameux Ghaeris, en aparté.

Néanmoins, ces conversations privées n'empêchaient pas le nouveau guerrier de se fondre à la troupe et de participier aux dernières opérations. Véritable boute-en-train, il avait l'habitude de combattre aux cris de "on va leur percer le flanc !" et de faire ripaille auprès de ses compagnons d'armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiglesduroi.guildealliance.com
avatar
Tarkhus Fer-noir




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   04.07.12 1:29

Filaonne faisait le guet sur le toit du quartier général , a se tailler de nouvelles flèches , les plumes noires des rapace qu'elle chassait font de très bon empennages...

Cette lui là , Filaonne était tiraillée entre deux expressions ...celle d'avoir été proche de l’anéantissement avec sa troupe ..et la fiertée d'avoir abattus quatre des cinqs défias présent ,S'attendant a la visite de la prêtresse drisana , qu'elle avait invitée plusieurs fois , pour le moment sans réponse.

A croire que l'incident d'hier était déjà oublié dans son esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gregory Schneider




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   04.07.12 3:34

Le Chevalier-Capitaine Mayhem, comme à son habitude, a passé une bonne partie de la nuit à écrire de saints textes dans don libram, et à médire sur l'incompétence de l'intendance.
Ce brave Mayhem était torse nu, en pantalon de tissu, ses cheveux longs et roux détachés dans son dos.
Au petit matin, assit sur sa chaise pliante, simplement vêtu de son pantalon de lin et de ses bottes, il fit mettre ses soldats en ligne, leur faisant pratiquer les exercices du matin, tout en buvant son thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Cassiano Antonelli




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   08.07.12 20:52

Vers neuf heures dans la soirée, avant que les Aigles ne lancent leur assaut, l'un des camps avancés du 72ème dans la Marche de l'Ouest a été réduit en cendre. Les quelques gardes de faction ainsi que le sous-officier ont été froidement abattus et les abris brûlés. Sur un poteau trônait un masque en cuir rouge, ainsi qu'une note :"Avertissement et représailles, que les Aigles rentrent au nid."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Terger Osmond




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   09.07.12 14:15

Le jeune Terger Osmond aura laissé son armure soigneusement empaquetée, ainsi que les effets qui lui avait été offert. Après une derniere pière, il quitta le camp, sans un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Claressa Brûle-flanc
Édile de Comté-du-Lac
Édile de Comté-du-Lac



MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   09.07.12 21:55

Le connétable fut fâché par le départ inopiné de Terger Osmond. Lorsque qu'un preste messager à la démarche rapide et au pas ferme vint lui apporter la nouvelle, Ghaeris fronça les sourcils, faisant une mine de colère qu'on lui connaissait bien et qui était redoutée par la plupart de ses opposants. Il voyait dans ce jeune paladin un jouvenceau bien capable et bien probe, aisément disposé à accomplir de beaux desseins sous l'étendard glorieux du Royaume d'Azeroth.

Il n'en sera pas ainsi, soit.

Le vieux vétéran qu'était Landragon ne s'attarda pas plus sur la nouvelle, il y avait d'autres évènements plus fâcheux à gérer, comme cette histoire de représailles défias. D'autre part, à la veille du retour de la troupe en Hurlevent, il convenait de préparer la prochaine campagne... Le connétable était à pied d'oeuvre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiglesduroi.guildealliance.com
avatar
Garhed Corne-d'Auroch




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   11.07.12 9:26

En revenant de la Marche de l'Ouest, Lyroth eu le temps de réfléchir, beaucoup de temps, il a médité sur les actions du régiment durant cette campagne, sur les résultats de celle-ci... Oui, beaucoup de choses importantes sont ressorties de cette opération de grande envergure sur la Marche de l'Ouest.
Premièrement, se dit-il, il a pu s'apercevoir a quel point les défias avaient le bras long, juste avant le départ de l'équipe pour Pierrefroide, un des campements a été sauvagement attaqué et brûlé, de plus, les avertissements de Cassiano ne sont pas là pour le rassurer et l'incite même a la prudence sur le chemin du retour.
Mais une deuxième chose s'est mise a tracasser Lyroth a ce moment, la grange brûlée... C'est un fait, il n'avait pas a parler ainsi a ses supérieurs, mais cela ne l'empêchait pas de trouver cette idée particulièrement barbare. Ce dernier arrivant a peine a se consoler du fait qu'il ne pouvait strictement rien faire pour l'empêcher...

M'enfin... Il était aussi vrai que cette campagne a eu du bon, Il a pu remarquer le talent aux armes de certains combattants, ces derniers jours lui ayant permis d'apprendre a connaître certaines personnes plus qu'avant, et enfin se dit-il, il pense pouvoir être fier de l'épisode de l'hôtel de ville, où lui, et l'escouade menée par Sunderson, ont réussi a survivre a une attaque d'au bas mot une douzaine de défias.

Et cette brûlure qui le relançait... Foutue magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maëlys Melredor




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   12.07.12 11:44

    Dés l'aube, les gardes du donjon ont aperçu le fantassin Kellen sortir en armure lourde. Au pas de course, il galopa dans toute la ville, pendant des heures. Il revint en nage, les joues rougies par l'effort. Sans même s'arrêter, il passa une grande partie de l'apres-midi à frapper contre les mannequins d'entrainement des Aigles. Éreinté, soufflant comment un bœuf, c'est en courant à nouveau, mais avec bien moins de vigueur, qu'il disparu aux alentours de la quinzième heure, le jeune Paladin alla se baigner dans le lac. Il s'octroya le temps de laver armes et armure, puis, propre mais fatigué, il emprunta la route de la Cathédrale dont il ne sortit qu'en début de soirée, un sourire sur les lèvres.
    Définitivement, ce pauvre hére était complètement fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tarkhus Fer-noir




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   12.07.12 12:10

Au bon matin , Le fantassin Elanyr trouva curieux le comportement de Tyercelin , Elle le garda au coin de l'oeil pendant tout la matinée , N'etant guère loin derrière lui pendant sa course. L'après midi cela-dit elle discuta avec les soldats postés sur les guets du donjon , parlant de tout et de rien et comtemplant la magnifique vue sur Hurlevent offerte par ces tours.
Puis , en fin d'après midi elle se pencha a redorer son armure d'archère , L'astiquant avec soin, Sortant ces plus beaux empenages de flèches , Pour la remise des medailles le soir même Elle se voulait parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gregory Schneider




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   12.07.12 17:29

Pendant ce temps, le brave Chevalier-Capitaine prit son après-midi pour passer un peu de temps avec sa petite fille, et apprendre à son fils ainé à boire le thé avec style et élégance.
Il termina sa journée de repos vers 17H, en passant à l'Eglise de la Lumière rendre des comptes à ses supérieurs de la Main d'Argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Clairmond Arloin




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   13.07.12 21:08

Apparemment, on mentionne dans un rapport que le Chevalier Richard Conrad se serait fait prendre en embuscade par des défias en pleine nuit, en représailles à leurs familles, amis et confrères morts dans la grange que le Chevalier avait ordonné de brûler. Les malfrats l'auraient frappé jusqu'au coma, et se seraient acharnés sur sa jambe droite, réduisant son genou en miettes. Les soigneurs ont annoncé qu'il lui faudrait plusieurs mois voire presque une année pour la réparation et la rééducation du genou, sans compter le rétablissement des autres blessures.


Dernière édition par Grint/Conrad le 13.07.12 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Claressa Brûle-flanc
Édile de Comté-du-Lac
Édile de Comté-du-Lac



MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   15.07.12 5:20

Accompagné d'une faible escorte, Harnold s'était rendu avec diligence au chevet du malheureux Richard Conrad. Compte-tenu des circonstances, le Connétable mettait un point d'honneur à faire le déplacement lui-même. Lorsqu'il arriva devant le corps calciné du chevalier, alors en mesure de jauger toute l'étendue des blessures, le vieux guerrier grimaça.

Ah ! Maudite soit la confrérie défias, se dit-il. Ce n'est rien d'autre qu'une cohorte de limons graisseux et dégoulinants, qui se répandent en une bile horrible quand on les laisse faire et qui vous éclaboussent de fiel quand on les frappe ; dont on ne se débarasse jamais !

Harnold chassa finalement ces sombres pensées de son esprit par un mouvement de la main, puis il alla informer les proches de la victime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiglesduroi.guildealliance.com
avatar
Kriss




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   18.07.12 0:01

Le milieu de la nuit aura été secoué par les cris inhumains poussés par la pauvre Prudence, affectée par la fièvre rouge, qui réussit à recracher le ligne qui lui servait de bâillon. Ce dernier a été rapidement remis en place par un soldat qui devait sans doute être debout à ce moment là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tascus Fayemann




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   18.07.12 0:07

Fayemann, ayant légèrement perdu son sang-froid, à cause de ses flatulences régulières et à l'odeur immonde, et des évènements ayant parsemé la soirée, dormit d'un sommeil coupable, entrecoupé de réveils en sursauts, causés par d'atroces cris bestiaux et les remords qui le rongeaient.

Demain sera un autre jour, et il fera honneur à son uniforme, sous peine de s'étrangler lui-même devant le Connétable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [A faire vivre] Tranches de vies   

Revenir en haut Aller en bas
 

[A faire vivre] Tranches de vies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Revanche des Aigles :: Le Manoir Brûle-flanc :: Actualités & Rumeurs-