AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 D'Azotha tu seras de Strom.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alexander Maïzen




MessageSujet: D'Azotha tu seras de Strom.   21.07.14 16:39

Citation :
Alexander, de mère commerçante coquette et de père fantassin aux allures braves. Maïzen, de lignée héroïque aux racines tempétueuses , à l'héritage sanguinaire : si l'on cherchait quelques décennies auparavant on pouvait bien remonter à un chasseur de troll de Strom.

Il en avait rêvé, comme de nombreux stromgardiens. Descendants directs des Azotha, il ne rêvait que d'une chose : que l'esprit de Thoradin, leur antique et légendaire roi, soit dans l'esprit de chaque homme de Strom. Il ne désirait qu'une chose, que les peaux-vertes du nord soient exterminées et ce à jamais. Il voulait voir un fils de Strom abattre son jugement comme les trolls le faisait autrefois sur les Azotha qui fuyaient leurs terribles adversaires. Il ne voulait plus jamais entendre parler d'un troll, et c'était bien là la mentalité d'un Stromgardien.

Il n'avait, initialement, que pour but de devenir un chasseur de troll mais il n'était pas né barbare, il était né soldat. Parcourant le même sentier que son père, il devint fantassin dans l'armée Stromgardienne. Il avait répondu à l'effort de guerre quand la guerre frappa à la porte de la grande alliance de Lordaeron.

Il suivit Thoras Trollemort, leur roi, quand celui-ci marcha aux côtés d'Uther sur le royaume traître d'Alterac. Il n'avait eu ces jours-là que de la satisfaction à détruire ceux qu'on qualifie toujours de lâches : les alterans.

Mais l'aura du Porteur de Lumière qui accompagnait la large troupe était plus qu'inspirante, il était né tavernier et était devenu un paladin, l'élite de l'église de la Lumière. La main d'Argent était créée et le doute s'incrusta dans l'esprit coriace d'Alexander : "Je suis Stromgardien, Uther l'est aussi, il n'est pas né chasseur de troll tout comme moi, je peux devenir ce que le Porteur de Lumière est."

Ces mêmes paroles lui traversaient l'esprit durant de nombreuses semaines sur le chemin de Lordaeron. Mais ces pensées furent balayées quand vint l'annonce accablante que la cité des premiers hommes était tombée sous le joug de ceux qu'ils venaient de détruirent quelques semaines plus tôt.

"Stromgarde est tombée, l'héritage d'Arathor n'est plus." Tout comme un grand nombre de Stromgardiens, il pensa à revenir vers sa cité chérie mais il réfléchit à sa quête initiale qui était de défendre les valeurs humaines de l'Alliance de Lordaeron et ce fut le coeur lourd qu'il continua sa route pour soutenir la grande armée tandis que derrière lui, une troupe se dirigeait vers Stromgarde pour reprendre la ville, son père en était.

Lordaeron était splendide, même si les murs d'enceinte avaient manqués de peu à la destruction, la grande armée avait eu raison de la déferlante de peaux-vertes, même si officiellement la guerre n'était pas terminée, il en était tel dans l'esprit de chacun même s'il avait fallu faire de très lourds sacrifices durant cette guerre.

Mais la joie et la gloire furent de très courte durée car déjà on rapportait les nouvelles de l'est : Stromgarde était aux mains des ogres et des altérans. Thoras n'était pas là, on ne savait pas où mais il avait bel et bien contribué à une tentative...On parlait d'un fort dans le sud mais tout cela était bien vague.

Le patriarche Maïzen était tombé, sa mère l'était sûrement, il n'était très certainement plus que le dernier de sa famille encore en vie. Le glaive stromgardien en mains, il jura que les altérans devraient payer pour leurs actes, que la Horde serait inhaler sous la rage des fils d'Azotha, que même la terre fertile d'Arathi ne saurait contenir la marée de sang qui pleuvrait quand leur roi serait de retour...
Mais comme beaucoup, il attendit...En vain.

Puis revinrent en lui ses pensées d'autrefois, Uther le stromgardien...Paladin. Ce mot lui frappa l'esprit durant toute sa nuit de soldat sans bannière. Il s'informa comme il le pouvait sur les moyens de devenir un paladin, mais encore là c'était un échec. Par la suite, suite à la rencontre d'une troupe chevaleresque, il devint écuyer au service d'Heinrich Düther, stromgardien et paladin.

Il suivit les enseignements de son mentor et aspira à devenir paladin. Quand celui-ci créa sa petite troupe de résistance : l'ost Cendré, Alexander le joignit. Alexander Maïzen était paladin au service de l'Ost Cendré dont toutes les convictions étaient logées sur l'éradication du mal à sa source.

Sur le sol profané des Maleterres, il acquiert un zèle envers la Lumière sans pareil. Une haine envers la non-mort défiant l'imagination, c'est là que se retrouvèrent trois futurs frères d'armes : Mershel Frierich et Alban O'Sheenan.

Malheureusement, quelques années plus tard, la majeure partie de l'ost et ses officiers furent exterminés lors d'un assaut sur une ziggourat du fléau. C'était une boucherie digne de Stratholme et les quelques survivants se tournèrent vers la Ligue d'Arathor ou la résistance en Lordaeron.
La ligue d'Arathor était le choix d'Alexander, la résistance celui d'Alban et Mershel.

Mais c'est le jour de leurs adieux que leur choix fut un fardeau, ils ne pouvaient plus se quitter désormais, la mort de l'un d'entre eux serait une affliction pour les autres. Ils ne pouvaient se mettre d'accord sur la cause qu'ils devaient servir et finalement ils pensèrent à une cause juste et noble : le dernier royaume humain.

Hurlevent, bastion de l'humanité, ancien martyr et désormais rempart contre la Horde. C'était là que les trois vétérans allèrent, en quête de triomphe et de justice ils avaient pris la route pour la cité du Lion.
La suite est commune à tous, le 72ème régiment comptait maintenant trois vétérans du nord.

La suite s'écrira au fil du destin d'un Maïzen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alexander Maïzen




MessageSujet: Re: D'Azotha tu seras de Strom.   21.07.14 17:07

(Je viens de remarquer que j'ai fais quelques fautes sur le lore, par exemple le fait qu'Uther n'a été nommé le Porteur de Lumière qu'à la destruction du siège de Lordaeron par Turalyon...J'éditerai tout ça quand je ferai la suite, surtout que ce texte est relativement court. Bien que le temps me soit un peu compté ces jours-ci !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

D'Azotha tu seras de Strom.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Revanche des Aigles :: Bibliothèque de l'hôtel de ville :: Textes & Récits-