AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Missive au sceau du Lion Hurlant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Calirae Ventis




MessageSujet: Missive au sceau du Lion Hurlant   14.12.14 12:55

Citation :
De la Caserne, 1 Place des Armes, Quartier de la Vieille Ville, Hurlevent,
Au Donjon de Hurlevent, à l’intention du soixante douzième régiment,
14ème jour du 12ème mois de l’an 34.



Au Connétable Brûle-flanc, aux officiers des Aigles du Roi,


En raison de la candidature d’un ancien membre des Aigles du Roi, sieur Gulivann Serno, je me permets de vous contacter afin d’avoir un avis concernant le candidat. Comment il a été perçu, quel a été son degré d’implication, les raisons de son départ du régiment s’il les a mentionnées.

Un entretien a déjà eu lieu avec l’ancien garde mais son implication reste encore imprécise, aussi votre éclairage serait-il des plus précieux.

Vous remerciant d’avance du suivi que vous voudrez bien apporter à ce courrier, je vous prie de recevoir l’assurance de ma parfaite considération.


Major Calirae Ventis,
Régiment urbain de la Garde de Hurlevent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Claressa Brûle-flanc
Édile de Comté-du-Lac
Édile de Comté-du-Lac



MessageSujet: Re: Missive au sceau du Lion Hurlant   14.12.14 19:17

Citation :
Fort de Castel-Wrynn,
Nouvelle Draenor,
En ce 14 décembre.

Major Ventis,

Le sieur Serno Gulivann a effectivement fait un court passage sous les drapeaux des Aigles du Roi.
Durant ces quatorze jours qu'il a passé au sein de notre régiment, il s'est avéré être un soldat moyen au comportement acceptable.
Obéissant rigoureusement aux ordres qui lui étaient donnés, il ne rechignait pas à la bataille ni à l'entraînement ; mais enfin, quand il s'investissait, c'était toujours à minima.
Le sieur Serno Gulivann laisse dans mon esprit l'image d'un garçon passif se laissant porter par le courant. Il n'a jamais rien proposé ni rien organisé de son propre chef, laissant à ses camarades ou à ses supérieurs le soin de faire bouger les choses. Parmi la masse immense des soldats de la Couronne, c'était un anonyme de plus.
Le sieur Serno Gulivann a quitté les Aigles du Roi sans en aviser personne, à la suite d'une maladie tropicale contractée dans la jungle de Strangleronce. Seul son statut d'ancien garde – en vertu de l'amitié qui unit depuis toujours nos deux corps de troupe – l'a empêché d'être considéré comme déserteur.
En bref, bien que le sieur Serno Gulivann ne soit pas un mauvais bougre, je ne puis pas vraiment vous le recommander, car il a fait sur moi une bien piteuse impression.

Espérant avoir éclairé votre lanterne, Major,
Honneur au Roi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiglesduroi.guildealliance.com

Calirae Ventis




MessageSujet: Re: Missive au sceau du Lion Hurlant   15.12.14 13:02

Citation :
De la Caserne, 1 Place des Armes, Quartier de la Vieille Ville, Hurlevent,
A Fort de Castel-Wrynn, Nouvelle Draenor,
15ème jour du 12ème mois de l’an 34.



Au Connétable Brûle-flanc,


Je vous remercie pour votre prompte et franche réponse.
Vous souhaitant succès, réussites et victoires,


Gloire à la Couronne !

Major Calirae Ventis, Garde de Hurlevent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Missive au sceau du Lion Hurlant   

Revenir en haut Aller en bas
 

Missive au sceau du Lion Hurlant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Revanche des Aigles :: Boite aux lettres :: Liaison diplomatique-