AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Des mystères dévoilés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Lohengrin Osthfirer




MessageSujet: Des mystères dévoilés   06.10.16 0:25

Les derniers rayons de soleils disparurent quand la porte se claqua. Un silence enveloppant se brisait ci et là, quand les rats et autres rongeurs sortaient de leurs petits trous pour grignoter les bottes des détenus morts. Il était assis contre le mur humide et crasseux de sa cellule, les yeux rivés sur l'assiette en bois qu'on venait de lui donner. Il s'imaginait un instant la voir rempli d'une tête de porc bien ferme, avec des pommes de terre étalées autour et un grand verre de vin rouge a sa portée, avant de vomir en se rendant compte qu'il n'avait en face de lui qu'une simple aile de poulet avariée.

« Rah ! Espèce de fot-en-cul, je te jure que si je t'attrape, t'es qu'un homme mort ! Sale chiure du sud ! »

Les injures continuèrent pendant au moins une heure, avant que l'homme, épuisé, ne mit sa tête entre ses bras, commençant à trembler de froid en vue de la nuit qui approchait. Il entendait le vacarme du vent, qui passait au travers des pierres mal entassées de la tour, comme s'il y avait une tempête terrible qui se profilait au dehors du bâtiment. Il ne put dormir de la nuit, serrant contre son torse la seule chose qui lui restait encore : un médaillon de Stromgarde.




Et oui, Lohengrin passait ses jours en cellule. Si d'aventure certains des Aigles de la Compagnie s'était mis à fouiller dans ses sacoches, voici ce qu'ils auraient pu trouver :

Citation :
- Un parchemin sur lequel est inscrit le niveau martial de chaque membre des Aigles du Roi, sauf l'Édile Brûle-Flanc
- Un carnet de notes. (*)
- Une carte proprement détaillée de la région des Carmines, avec plusieurs notes militaires autour du Guet-de-Pierre et de la tour du nécromancien. L'on y retrouve notamment divers symboles qui détaillent de l'effectif de l'ennemi et de ses défenses
- Une liste sur laquelle est inscrit le nom de plusieurs individus, avec des commentaires en contre-bas qui approuvent ou non l'affectation de ces personnes au sein de la Revanche des Aigles
- Une flasque d'alcool entièrement vide
- Deux bâtons de dynamites et le briquet qui va avec
- Trois cigares
- 4 pièces de cuivre


- Le Carnet de notes :

Citation :
- Le 20/09/36

Je viens de rejoindre la Revanche des Aigles. Il semblerait que cet ordre rende hommage à l'ancien régiment des « Aigles du Roi », le soixante-douzième de l'armée de Hurlevent. Paraît-il que c'était un ordre d'élite, connu et reconnu pour ses exploits. Je suis fier de pouvoir rendre hommage a ces anciens hérauts.


- Le 22/09/36

Foutre-maraud ! Il y a des elfes dans ce régiment. Il y en a même deux ! Je n'ai pas confiance en ces sales races, mais l'Édile semble les juger digne de confiance. Je ne suis pas d'accord avec elle, mais je crains ne pas avoir d'autres choix : nous manquons cruellement de temps et les hommes se font rares. Qui plus est, les deux savent se battre correctement ; je vais les observer et je verrai bien si elles sont loyales ou pas.


- Le 24/09/36

Les mauvaises nouvelles se succèdent : La Revanche des Aigles est mal équipée. Nos ressources sont faibles et inutile que je parle ici des effectifs. Je m'efforce de paraître dur et sévère pour apprendre aux hommes la vie de soldat. Je crains que beaucoup mourront aux Îles. L'Édile me fait passer des entretiens aux nouvelles recrues, elle me jauge, m'observe. Peut-être vais-je recevoir une promotion ?


- Le 26/09/36

Les elfes sont loyales et honnêtes. Je ne pensais pas que cela pourrait arriver un jour, mais pour l'heure, je leur fais confiance. Par contre, cette satanée de Quel'Doreï se bat comme un bandit : elle a du cran.


- Le 29/09/36

Je fais de mon mieux pour mettre de l'ordre dans cette compagnie. J'aide aux entraînements dès que je le peux, et surtout, dans mes temps libres ; je cherche des solutions. Je crois que l'Édile n'apprécie plus mes méthodes. Mais nous manquons de temps, je dois poursuivre.

Bonne entente avec Chantevent et Fortarge. C'est de bonnes personnes.


- Le 31/09/36


Les soldats s'apprécient de plus en plus. Des liens se créent. Rien de tel pour une véritable équipe soudée ! Arrington est un jeune paladin, et puisse la Lumière me pardonner pour lui parler comme je le fais. Mais, quelques puissent être ses dons, il manque encore d'expérience de terrain. Hadra, la jeune Naine, pourrait être un véritable pilier au sein des Aigles : c'est une bonne médiatrice, et elle communique souvent avec les autres.

- Le 01/10/36 :

Aujourd'hui, j'ai pris contact avec des mercenaires. Je sais que l'Édile n'appréciera pas, et chacune de mes actions « provocatrices » lui rappelleront, je l'espère, qu'il existe des solutions en dehors de l'honneur pour avancer dans cette guerre, qu'importe si j'y compromets au passage mon rang et ma place dans ce régiment.

Je continuerai de les voir dans la semaine pour discuter des modalités. J'arriverai à les faire venir jusqu'à Comté-du-Lac.


- Le 02/10/36 :

Kriss, la Quel'Doreï, me plaît de plus en plus. Elle s'est même mise un corset, depuis quelques jours. Toujours pas de nouvelles des mercenaires. Sœur Lynariel s'accoutume de plus en plus à la vie du régiment, c'est une bonne chose.


- Le 03/10/36 :

Je suis en furie ! Nous allons devoir sauver une gamine au lieu de préparer notre départ pour les Îles Brisées. L'Édile veut que ses hommes gagnent en expérience. Elle espère qu'ils seront mieux se débrouiller face à des démons en ayant combattus auparavant des bandits ! Elle m'a même ordonnée de participer à cette opération.

Je prie pour que la Légion n'avance pas plus.


- Le 04/10/36 :

De nouveau dans les latrines, et cette fois-ci à cause d'un exercice militaire. Je viens d'acquérir un cristal d'une grande valeur aujourd'hui, de la part du Chevalier-Errant. Magique, il nous permettra de nous sortir de situations périlleuses. J'attends le bon moment pour m'en servir.


- Le 05/10/36


J'ai pris contact avec les mercenaires. Ils déclarent que si l'Édile ne débarquera pas dans une région appelée « Tornheim » aux Îles Brisées, ils sont disposés à entendre les termes du contrat. Sans doute prendront-ils rendez-vous d'ici quelques jours. Je ne sais pas quelle sera la réaction de l'Édile quand elle verra ces hommes, mais j'espère qu'elle acceptera de mettre la main à la bourse : la guerre nous attend.

Ah, et, depuis la mort du nécromancien, les équipes sont soudées plus que jamais. Cet échec a renforcé les liens définitivement. Chacun serait prêt à mourir pour l'autre. C'est une bonne chose. Cependant, nous devons accélérer les cadences de nos entraînements et ne s'en tenir qu'au minimum : l'urgence reste les démons.

Ah, et, il semblerait que Kriss apprécie le baroudeur qui passe dans la taverne avec des proches. Il faut que j'arrive à lui faire oublier ce crétin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hadra




MessageSujet: Re: Des mystères dévoilés   06.10.16 1:02

*Ce soir la naine s'était rendue à la Tour des Trois-Chemin dans laquelle était enfermé Lohengrin, avant d'aller se coucher à l'auberge. Elle s'était allumé un cigare et en avait donné un au prisonnier qu'elle avait préalablement allumé avant de lui donner à travers les barreaux, à discrétion des factionnaires, bien-sûr. Elle s'assit à coté d'un mur à proximité de la cellule le temps de fumer son rouleau, entreprenant un petit monologue.*

-"Bah bravo, tu vas être vach'ment efficace dans ton trou. J'tavais dis d'arrêter d'être chiant, mais nan, personne n'écoute jamais la naine ! Bien-sûr ! *Elle roule des yeux.*
J'sais pas c'qui c'est passé mais bon, j'commence à t'connait'. Va falloir apprendre à fermer ta grande babaille des fois, v'la où ça t’amène. En plus on va bientôt avoir sur le dos deux elfes et un genre de prêtresse noire encore plus chiante qu'toi. Faut qu'tu sortes d'là pour lui fermer sa bouche, ou la remplir j'sais pô, comme tu veux, mais moi j'vais lui arracher la tête si j'la r'vois. J'comprends pas pourquoi on à ces gens là su' l'dos, mais j'aime pô trop ça. *Elle grogne en expulsant la fumée de son cigare par ses épaisses narines comme le ferait un dragon endormi*
Sinon, à part ça, j'ai fais ton rapport de dimanche à ta place pa'ceque tu nous as sauvé l'cul, mais j'te préviens ça tiens qu'une fois ! Et ouiii...j'ai parlé de ton acte héroïque d'ssus, on pourra pas l'oublier celle-là ! *Dit-elle en roulant des yeux encore, surement un peu jalouse. Elle termine son cigare et l'écrase sous sa botte* Bon, moi, j'vais aller boire une bonne pinte en pensant à toi héhé. Essayes d'dormir un peu, même si ça sent la pisse et l'rat crevé, faut qu'tu sois en forme pour ton retour. Ah, et j'te prend tes bâtons d'dynamites, j'veux pas r'voir le scandale d'l'autre soir, 'spéce de taré ! N'import' quoi.
Aller j'y vais, à la prochaine, et bon courage !

*Après cette petite entrevue, la naine aura mit le nez dans les affaires de Lohengrin pour prendre ses bâtons de dynamites...oh, et puis, ses trois cigares aussi, tiens. Elle aura vu le carnet et les notes, mais ne les aura pas lu, les enfonçant un peu plus dans son sac.*


[Hrp : Es-tu sûr que le 31/09 existe ? :p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Des mystères dévoilés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Revanche des Aigles :: Bibliothèque de l'hôtel de ville :: Textes & Récits-