AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Entre maître et élève.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Trasah Arrington




MessageSujet: Entre maître et élève.   22.10.16 4:13

Les deux hommes se tournaient autour, formant un cercle parfait. Leurs lames s'entrechoquaient quelques fractions de seconde avant de se séparer. Les coups visaient les parties du corps non protégées par des armures : les coudes, les genoux, le cou, entre autres. Les deux adversaires combattaient en économisant leur énergie, en avançant et reculant de quelques pas à peine, sans déplacer leurs lames plus que nécessaire.

Cette routine durait depuis plusieurs minutes. Trasah, le plus jeune et le plus endurant des deux, était malgré tout celui qui se fatiguait le plus vite. Son mentor, l'homme qui l'avait formé à la maîtrise de la Lumière, était plus fort et déplaçait sa lame avec plus d'aisance.

Le jeune homme grogna. Il avait commencé à prendre l'habitude de combattre des soldats qui le chargeaient avec l'intention de le briser le plus tôt possible. Il avait appris à attendre les assauts de ce genre et à les détourner, et avait pu mettre cet apprentissage en pratique avec des résultats mitigés. Se retrouver de nouveau face à quelqu'un utilisant un style semblable au sien, patient, attendant la bonne opportunité pour frapper, était déstabilisant.

Finalement, son arme lui sauta des mains suite à un coup qui toucha ses doigts alors qu'il venait de tenter une attaque trop brutale. Il recula, à la merci de l'épée adverse.

-Tu n'as pas encore appris à attaquer comme il faut, remarqua son mentor en rengainant. Contre une horde de marionnettes sans cervelle, ça ne posera pas de problème, je présume, mais face à un seul adversaire...

-Je sais, souffla Trasah. Que voulez-vous, ça ne veut pas s'imprimer...

Il récupéra son arme à terre et la rengaina.

-A vrai dire, je ne peux m'empêcher de me demander ce que se disent mes camarades, en me voyant attendre, sans oser attaquer. Le Capitaine, le Lieutenant... pour des soldats vétérans, cela peut donner l'impression que j'ai peur.

-Tu as peur, cela est certain. Mais pas de la défaite.

Le vieil homme posa une main rassurante sur l'épaule de son ancien élève. L'aura de Lumière qui émanait de lui, ajoutée à son imposante silhouette et son assurance, éclipsaient presque entièrement le jeune paladin.

-Tu oublies ce que je t'ai enseigné, mon garçon. Le doute est ton ennemi. La remise en question ne peut que t'affaiblir. Non seulement tes pouvoirs - mais aussi ta volonté.

-Vous me l'avez répété des centaines de fois, maître, soupira Trasah alors qu'ils quittaient le terrain d'entraînement. Mais quand je vois ces gens - des soldats, des vétérans ayant déjà fait la guerre, et parfois pas qu'une seule fois - je me dis que selon toute logique, ils savent mieux que moi. Qu'ils ont raison à chaque fois.

Son mentor secoua la tête en souriant. Devant eux, le ciel était rougi par le lever de soleil. L'effort qu'ils venaient de fournir les préservait des effets néfastes de la brise froide qui passait dans les ouvertures de leurs armures.

-Trasah, soupira-t-il. Pendant des années, tu m'as rendu fier. Mais depuis que tu as rejoint cet ordre, tu n'as de cesse de venir me consulter pour te rassurer. Moi ou ton père, de ce qu'il m'a dit. Mais lorsque nous serons morts tous les deux, comment t'y prendras-tu ? Vas-tu laisser tes incertitudes s'emparer de toi et te réduire à un pantin errant, simplement bon à passer de main en main pour y être manipulé selon le bon vouloir des autres ?

-Je n'y compte pas, répliqua le jeune homme. Je sais ce que j'ai à faire, mais...

-Pas de mais. Fais-le.

Ils arrivèrent dans les canaux d'Hurlevent lorsque le vieil homme s'arrêta. Trasah l'imita, le regardant en haussant un sourcil. Son ancien maître lui sourit.

-Et fais-le vite, dit-il. Ton père et moi partons en mission sur les Îles.

Trasah accueillit la nouvelle avec calme, malgré sa soudaineté. Son père avait exprimé le désir de partir en découdre avec des démons depuis un moment. Lui et le paladin vétéran s'étaient rencontrés lorsque le jeune Arrington avait rejoint les rangs de l'Eglise de la Lumière, et avaient sympathisé au fil du temps. C'était le mentor de Trasah qui avait apaisé les craintes du guerrier sexagénaire à l'idée que son fils devienne paladin. Il était logique qu'ils partent ensemble.

-Combien de temps ? demanda-t-il.

-Quelques jours, deux semaines, peut-être. Nous répondons à un appel de détresse. L'occasion pour les deux bougres que nous sommes de faire quelque chose de nos vieilles carcasses.

Il prenait cela avec une désinvolture qui surprenait le jeune homme. Il acceptait sans broncher le fait qu'il courait peut-être à sa mort. Peut-être était-ce parce qu'il pensait avoir assez vécu. Peut-être qu'il se disait que la mort en exerçant son devoir était une perspective plaisante.

-Je vous rejoindrai bientôt, de toute façon, remarqua Trasah. Lorsque nous aurons fait en sorte que les Carmines jouissent d'une certaine sécurité, nous irons au front.

-C'est tout ce que je te souhaite, fils, dit le vieil homme en lui donnant une tape sur le dos.

Ils se séparèrent après les formules d'usage. Trasah regagna le perchoir des griffons et prit un vol pour Comté-du-Lac. Il plissa le syeux en voyant le soleil apparaître à l'horizon et serra les rênes de sa monture.

Il arriverait pour entrer en service tôt le matin. Une autre journée, avec son lot de craintes à surmonter. Il prit une grande inspiration, et l'air frais qui fouettait son visage s'introduit dans ses narines et faillit le faire éternuer.

Allons, pensa-t-il. Tu en es capable.

Il ferma les yeux et vida son esprit, laissant la Lumière imprégner son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Entre maître et élève.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Revanche des Aigles :: Bibliothèque de l'hôtel de ville :: Textes & Récits-